OPETH : chronique « Pale Communion »

OPETH poursuit la démarche engagée avec « Heritage » en proposant un rock progressif mélodieux, héritage des années où les plus belles pages en ont été écrites, les seventies. Avec des sonorités et une production qui se rapproche fort des vinyles de l’époque.
Pratiquement le même line up, sauf aux claviers, qui sont sur ce disque bien présents, surtout le B3 avec parfois des sonorités inquiétantes dans le style de Van Der Graaf Generator… Encore une référence de cette époque !
Force est de reconnaitre que Opeth, malgré les références à ce glorieux passé, malgré l’influence Wilsonienne, a su conserver une personnalité héritée de sa longue carrière de metal avec des harmonies et des accords qui signent le groupe. La voix du leader Mikael Arkfeldt est sublime, parfois confidente, parfois aérienne. Son timbre m’évoque le regretté David Byron (Uriah Heep). De nombreux passages acoustiques de piano et surtout de guitares enrichissent le propos plutôt électrique du discours. Aucune mollesse, même des morceaux qui frappent très fort (Cusp of Eternity). L’ensemble semble plus cohérent au final que son prédecesseur et la belle mélodie du dernier morceau retentit encore longtemps après l’écoute.
Opeth est un groupe d’excellents musiciens (la section rythmique est absolument fantastique), intelligents car ils ont compris l’impasse dans laquelle les conduisait le metal. Ils ont su se recréer sans complètement s’abstraire de ce passé car le talent et l’inspiration sont bien réels.
De la belle ouvrage, on en redemande !
Un mot sur le packaging: une belles pochette qui donne envie de l’acquérir en vinyle (à un prix élevé… !) d’autant plus que le contenu en lettres médiévales est pratiquement illisible. Le DVD bluray, là je ne comprends pas trop, je croyais qu’il y avait des vidéos, mais non, c’est simplement le disque plus 2 morceaux bonus en concert à écouter…sur sa télé!! Inutile!! Pourquoi ne pas avoir mis les bonus directement sur le cd ?
Chronique réalisée par Topprog

 

Un commentaire

  1. Un des meilleurs albums du groupes. Il a su s’exonérer de passages Métal, pas forcément indispensables en ce qui les concerne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.