Franck Carducci : chronique « Torn Apart » (1ère)

Torn Apart est le second album de Franck Carducci, après Oddity sorti en 2011.

Torn Apart démarre  à cent à l’heure avec le titre éponyme de l ‘album, d’une dizaine de minutes. Le tempo est donné par une guitare rythmique au son crunchy sur une construction somme toute très Classic Rock dans un 1er temps, avec les lead guitares qui viennent faire une belle démonstration. Le rythme évolue ensuite à mi chemin avec l’apparition de l’orgue et ensuite  une atmosphère nettement  plus Prog s’installe au sein de ce premier titre avec le synthétiseur et des arpèges de guitare, avant de renouer et de conclure sur le schéma initial de Classic Rock dans un rythme endiablé.

20fcFranck Carducci

Le 2ème titre , Closer to Irreversible,  a une structure et un son typés  Blues. Le  chant de Franck Carducci  est très marqué et très expressif. Steve Hackett, le guitariste historique de GENESIS et magicien de la Gibson et de la Fernandes Lespaul, invité de prestige de Torn Apart, nous offre à mi chemin  un solo Bluesy de plus d’une minute absolument dantesque .

Journey Throught The Mind, le 3ème titre,  superbe de finesse et d’harmonies, nous transporte avec ses guitares acoustiques, la flûte, les tablas,  le sitar, les Backing Vocals dans un voyage plutôt euphorisant et plein d’entrain ! Absolument  superbe,  un morceau que j’apprécie particulièrement par rapport à l’atmosphère de zénitude qu’il dégage !

Suit Artifical Love, court morceau de moins de 2 minutes qui possède quelques réminiscences de l’esprit de The Lamb Lies Down on Broadway. Il fait la transition avec A Brief Tale Of Time, l’un des titres les plus longs de l’album, avec ses 12 minutes scindées en 4 parties. La graduation et la progression des harmonies sont parfaitement maîtrisées, avec un tempo qui monte de manière crescendo mais avec un rythme plutôt linéaire jusqu’à la 4ème partie qui se termine dans une orgie de bruitages, modulée en toute fin par un très beau chant en duo de Franck Carducci et Mary Reynaud sur un sobre accompagnement de piano. Brillant !

Ensuite, redescente sur terre avec le très beau Girlfrienfd For A Day et sa subtile mélodie aux chants simples, mais doté d’arrangements vocaux sophistiqués.

pochette franck carducci torn apart

Le morceau suivant Mr Hyde & Dr Jekyll est drivé par des Riffs Rock qui constitue sa trame principale, agrémentée de solos très Rock n’ Roll.

Retour à une musique plus typée Progressive avec Artificial Paradises. Ses 14 minutes sont parfaitement structurées en diverses thématiques avec des  chants pleins d’émotion, porteurs, peut être, d’une quête d’espoir.

L’album se termine sur une reprise de SUPERTRAMP, School,  de l’album Crime of The Century.

m reynaud36fc
Mary Reynaud

Tout au long de ce second opus, Franck Carducci a réussi sans aucun problème à nous faire voyager dans différentes sphères musicales en démontrant sa capacité à composer et  à mettre en place son propre univers . Il a su s’entourer de musiciens au talent indéniable qui contribuent sans aucun doute pour une grande part à la parfaite cohérence de l’ensemble.

Torn Apart est bien au-delà du style Prog, même si ce style en est l’une des composantes principales. Franck Carducci a su marier et conjuguer avec intelligence et beaucoup d’à propos diverses inspirations, diverses émotions et diverses sensibilités. Le pari est réussi !

  • Album Recommandé par Prog-Mania.

spaete et obadia09fc

Mathieu Spaeter & Christophe Obadia

Musiciens :  Franck Carducci, Christophe Obadia, Olivier Castan, Mathieu Spaeter, Laurent Falso, Richard Vecchi, Roy van Oost, Fred Boisson, Michael Strobel, Steve Hackett. Chants & Backing Vocals : Franck Carducci, Mary Reynaud, Nicolas Gauthier.

Track List :

  • 1/ Torn Apart (10,17)
  • 2/ Closer to Irreversible (4,51)
  • 3/ Journey Through the Mind (8,02)
  • 4/ Artificial Love (2,10)
  • 5/ A Brief Tale of Time (12,38)
  • 6/ Girlfriend for a Day (1,53)
  • 7/ Mr Hyde & Dr Jekyll (6,16)
  • 8/Artificial Paradises (14,08)
  • 9/ School (5,40)

  • Pré commandes possibles sur :

http://www.quadrifonic.com/fr/franck-carducci/312-torn-apart.html

https://www.facebook.com/franckcarducci

2 commentaires

  1. Chronique positive tout à fait justifiée. Entre Wind and Wuthering, Relayer, Script for the jester’s tears: pour vous donner une vague idée de mon état de santé après écoute. Ajouter un son d’anthologie à ma connaissance jamais égalé. Manquait plus que le solo de Steve Hackett, je vous laisse car il faut que j’aille pleurer…

  2. Cet album est magique mais ce qui le plus fort avec Franck, c’est le plaisir qu’il peut vous offrir sur scène avec des ré-instru, de nouveaux arrangements, du partage avec le public, des surprises, de la place pour chaque musicien et du plaisir partagé et contagieux !!! Alors écoutez le disque, achetez le mais surtout, surtout, allez le voir en concert, vous ne regretterez pas votre soirée, je vous le garantie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.