ALCEST : album « Kodama » le 30 septembre

“Kodama”, le cinquième opus d’ALCEST, signe le retour en force des pionniers du Blackgaze au lyrisme épique de leurs premiers albums, tout en réaffirmant leur inlassable aspiration à la nouveauté sonore et conceptuelle.

  • Sortie le 30 septembre 2016 via Prophécy Productions.

ALCEST 2016

Voici le texte présentant la conception de Kodama  :

“Esprit de l’arbre” en japonais, Kodama signifie également « écho », et l’album, tant par sa structure et son intensité que par la dimension cinématographique de ses sonorités, résonne en effet des « échos » du grand classique du duo français, « Écailles de Lune ».  Mais cette nouvelle réalisation constitue bien davantage qu’un simple retour à leurs racines : le groupe sonne plus énergique, plus rythmique et plus organique que jamais et, s’il laisse clairement transparaître les influences de formations telles que les Smashing Pumpkins, Tool, Dinosaur Jr, Grimes ou The Cure, Kodama dévoile avant tout celles qu’ont eu sur Alcest l’art et la culture du Pays du Soleil Levant.

Puisant l’origine de son inspiration dans le film d’animation « Princesse Mononoké » de Hayao Miyazaki, Kodama reprend les thématiques de prédilection de son compositeur et s’articule autour du sentiment de ne pas appartenir à ce monde, de vivre entre les univers, aussi bien la ville et la nature que les mondes physique et spirituel, une dualité qui se retrouve également dans l’approche visuelle retenue pour l’album, confiée au talentueux duo de graphistes français Førtifem. Hommage aux illustrateurs nippons tels que Takato Yamamoto, les graphismes jouent sur les contrastes entre nature et urbanité, jeunesse et mort, ou encore féminité et animalité, et mêlent à ces éléments poétiques d’autres, plus sombres, inconnus jusqu’alors dans l’œuvre d’Alcest. 

 

https://www.facebook.com/alcest.official/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.