Yogi Lang : chronique album « A Way Out Of Here »

Yogi Lang : chronique album « A Way Out Of Here » (2019).

Si vous ne le saviez pas encore, Yogi Lang est le chanteur/frontman de l’excellentissime groupe de Rock Néo Progressif allemand RPWL. Son album précédent « No Decoder » est sorti il y a 9 ans, autant dire il y a un bail… Hé bien, ça valait le coup d’attendre toutes ces années : cet album est une totale réussite ! … Si on voulait par exemple, histoire de s’amuser, mettre un mot par année écoulée depuis le précédent opus pour le définir, ce pourrait être excellence, subtilité, rythme, créativité, rock, modernité, luminosité, fun ou bien subtilité… Mais quantité d’autres termes seraient également appropriés ! Vous l’avez sans doute compris, je suis emballé par ce disque qui bénéficie en plus d’un enregistrement de très haute qualité. Les amateurs de guitares ont été particulièrement choyés : Kalle Wallner, guitariste attitré de RPWL officie sur 2 titres. Le second guitariste, Torsten Weben que je découvre à cette occasion, nous démontre à travers son style très personnel ce qu’il est capable de faire avec son instrument : des petits riffs bien « pétants », des solos limite « fusion » comme par exemple sur le titre « Love is All Around » qui démarre très fort et très groovy avec une ligne de basse qui vous secoue !… ou bien des accompagnements plus « Folk ». Il manie également avec grâce la guitare acoustique comme le démontre l’excellente rythmique du titre « Freedom Of The Day » ! Le morceau phare de cet album est pour moi « Early Morning Light », dont la structure est pourtant très simple, mais très poétique dans son ressenti et il bénéficie d’un solo remarquable. Les titres et la musique ont été écrits par Yogi Lang. Seul « Freedom Of The Day » a été écrit en coopération avec Guy Pratt (Pink Floyd, David Gilmour). Un dernier mot pour Yogi Lang dont les morceaux sont remarquablement agencés, arrangés et composés (on y trouve même de la pédal steel) : il est toujours aussi agréable à l’écoute avec son chant planant, et il se charge en plus des claviers.

  • Album recommandé par Prog-Mania ! 18/20

Musiciens : Yogi Lang (chants, claviers), Torsten Weber (guitares), Stephan Treutter (batterie), Yvo Fischer (basse), Conny Kreitmeier, Bine Heller (choeurs), Kalle Wallner (guitare/2 titres), Klaus Reichart (pédal steel, mandoline).

http://yogilang.com

https://www.facebook.com/yogi.lang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.