DREAM THEATER : Live Report + Photos concert du 27/01/20, Lyon

DREAM THEATER : Live Report + Photos concert du 27/01/20, Lyon – Halle Tony Garnier.

En 1999, DREAM THEATER a sorti l’un de ses plus beaux albums « Metropolis Pt. 2: Scenes from a Memory », le premier avec Jordan Rudess derrière les claviers. DREAM THEATER a réalisé au total 14 albums studios sur une période de près de 30 ans. Le groupe américain de Métal Progressif a su, au fil des années, magnifier un style musical dont il l’un des précurseurs, si ce n’est le groupe originel !…

La tournée en cours, « The Distance Over Time  – Celebrating 20 Years of Scenes From A Memory », ne se limite pas cependant à l’interprétation de ce chef-d’œuvre du Métal Progressif. Les 5 musiciens ont également interprété une grande partie de leur dernier album, « Distance over Time ».

Extrait de la chronique de Prog-Mania le concernant : « L’introduction du premier morceau en arpèges délicats laisse vite place à une furie Métal… tempérée ! Rien d’assommant ceci dit, le son est travaillé, en particulier les guitares de John Petrucci qui demeurent aériennes même dans les riffs lourds et la basse de John Myung qui n’a jamais été aussi présente que sur ce disque. Les morceaux sont concis, pour ne pas dire « catchy » et ne laissent pas de place à la critique sur leur évolution. On est dans du DT de haut vol, et même si la place du Prog est assez réduite par rapport à l’opus précédent, on n’a pas l’impression que les musiciens en rajoutent. Les soli de Petrucci sont concis et bien qu’on on se demande toujours s’il n’a pas 10 doigts à la main gauche, ils restent toujours très lisibles. Les claviers de Jordan Rudess sonnent admirablement et le chant de James Labrie s’améliore au fil des disques ». 

Vous l’avez compris, ce concert mené de main de maître par les 5 musiciens, possède plusieurs facettes qui permettent de créer un « pont » entre le présent et le passé. A l’écoute des 2h45 de concert, on comprends facilement pourquoi ce groupe est toujours présent dans les grands moments, studio et scène, et pourquoi il laissera une trace inaliénable dans l’histoire mondiale du Rock !…

La set-list :

  • Act 1 :

1- Untethered Angel / 2- A Nightmare to Remember / 3- Paralyzed / 4- Barstool Warrior / 5- In the Presence of Enemies, Part I / 6- Pale Blue Dot

  • Act 2 (Metropolis, Part 2: Scenes From a Memory) :

7- Act I: Scene One: Regression / 8- Act I: Scene Two: I. Overture 1928 / 9- Act I: Scene Two: II. Strange Déjà Vu / 10- Act I: Scene Three: I. Through My Words / 11- Act I: Scene Three: II. Fatal Tragedy / 12- Act I: Scene Four: Beyond This Life / 13- Act I: Scene Five: Through Her Eyes / 14- Act II: Scene Six: Home / 15- Act II: Scene Seven: I. The Dance of Eternity / 16- Act II: Scene Seven: II. One Last Time / 17- Act II: Scene Eight: The Spirit Carries On / 18- Act II: Scene Nine: Finally Free

  • Rappel : At Wit’s End

Musiciens : James LaBrie, John Petrucci, John Myung, Jordan Rudess, Mike Mangini

https://www.facebook.com/dreamtheater/

http://dreamtheater.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.