Steve Hackett : chronique album live « Selling England By The Pound & Spectral Mornings: Live At Hammersmith »

Steve Hackett : chronique album live « Selling England By The Pound & Spectral Mornings: Live At Hammersmith » (2020)

Steve Hackett est incontestablement le membre le plus actif et le plus productif du GENESIS des années 70′. Il en est même devenu la mémoire vivante et le porteur de l’héritage de ce monument du Rock Progressif en revisitant avec bonheur les opus de ses années de participation au sein de ce groupe, et en sortant d’une manière régulière de nouveaux albums dont la qualité d’innovation, de renouvellement et de réalisation n’est plus à démontrer !

Ce double album live comprend des titres de 3 de ses albums préférés, comme il le déclare lui-même : « Amalgamating three personal favourite albums, including the whole of Selling England by the Pound, most of Spectral Mornings and At The Edge Of Light (…) ». 

Il balaye une grande partie de sa carrière avec « Selling England by The Pound » sorti par Genesis en 1973 et joué en entier pour la première fois, « Spectral Mornings » son 3ème album solo dont c’était le quarantième anniversaire, et « At The Edge Of Light » sorti en 2019.

Le concert a été enregistré au Hammersmith Apollo de Londres, la dernière nuit de la tournée. Steve Hackett était accompagné par son groupe de tournée : Roger King (claviers), Jonas Reingold (basse), Rob Townsend (saxos / flûtes), Craig Blundell (batterie et percussions), et Nad Sylvan au chant. Invités spéciaux son frère John Hackett (flûte) et Amanda Lehmann (guitare et chants).

Cette prestation live est superbe. La production est redoutable d’efficacité, ce qui n’est pas toujours le cas pour les albums live, d’une manière générale . Elle met en avant l’ensemble des musiciens, leur alchimie et la cohésion d’ensemble du groupe, ce qui donne réellement le sentiment d’être immergé au sein du public dans cette très belle salle.

Steve Hackett, même s’il ne revisite évidemment pas tous les morceaux, arrive toujours à nous étonner, voire à nous surprendre car il sait apporter d’une manière régulière une touche différente à certains passages, que ce soit par sa propre interprétation ou bien pour les arrangements et les instruments associés. Un seul exemple pour illustrer cela, le titre « After The Ordeal », dont le solo est à couper le souffle ! La présence de son frère John à la flûte est également un élément « bonus » évident.

Cet album  est particulièrement réussi. On peut même dire que c’est un modèle ce que devrait être un album live. Il comblera les amateurs de cette icône de la musique progressive qui n’en finit pas de nous époustoufler depuis quelques décennies !…

  • Album recommandé par Prog-Mania

https://www.facebook.com/stevehackettofficial/

https://www.facebook.com/stevehackettofficial/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.