Le 1er extrait du nouvel album de Alice Cooper est en ligne : « Rock ‘n’ Roll », reprise du Velvet Underground

Le 1er extrait du nouvel album de Alice Cooper est en ligne. Il s’agit de « Rock ‘n’ Roll », reprise d’un titre du Velvet Underground (1970), Feat. STEVE HUNTER, JOHNNY BEE, PAUL RANDOLPH, JOE BONAMASSA.

Ce nouvel album d’Alice Cooper, « Detroit Stories » sortira le 20 février 2021, via EarMusic.

Detroit est la ville où est né le rockeur américain, et dans laquelle s’est forgé son succès.

«Detroit était alors central du Heavy Rock», explique Alice Cooper, «Vous joueriez à Eastown et ce serait Alice Cooper, Ted Nugent, les Stooges et les Who, pour 4 $! Le week-end suivant au Grande c’était MC5, Brownsville Station et Fleetwood Mac, ou Savoy Brown ou les Small Faces. Tu ne pourrais pas être un groupe de soft-rock ou tu te ferais botter le cul. « 

«Los Angeles avait son son avec The Doors, Love et Buffalo Springfield», dit-il, « San Francisco avait le Grateful Dead et Jefferson Airplane. New York avait The Rascals et The Velvet Underground. Mais Detroit était le berceau du hard rock en colère. Après ne pas s’intégrer partout aux États-Unis (musicalement ou en termes d’image), Detroit était le seul endroit à reconnaître le son hard rock d’Alice Cooper et son spectacle de scène fou. Détroit était un paradis pour les parias. Et quand ils ont découvert que j’étais né à East Detroit… nous étions à la maison. »

50 ans plus tard, Alice Cooper et Bob Ezrin ont réuni des musiciens légendaires de Detroit dans un studio de Detroit pour enregistrer « Detroit Stories », le nouvel album d’Alice Cooper qui célèbre cet esprit pour une nouvelle ère. Si l’EP «Breadcrumbs» de 2019 a tracé la voie vers la ville, « Detroit Stories » roule comme une « muscle car » sur l’avenue Woodward.

«Nous avons enregistré avec Wayne Kramer (guitariste et écrivain du MC5), Johnny« Bee »Badanjek (batterie – des légendaires Detroit Wheels), Paul Randolph (légendaire bassiste de jazz et de R&B de Detroit) ainsi que les Motor City Horns et autres locaux musiciens », explique Ezrin,« nous avons eu des idées musicales et des encouragements de John Varvatos, le soutien des gens de Shinola, et nous avons enregistré aux studios Rustbelt à Royal Oak. C’était Made In Detroit pour Detroit par des habitants de Detroit!« 

https://www.facebook.com/AliceCooper

https://alicecooper.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.