Gaby Jogeix : chronique album « Meanwhile in New Orleans »

Gaby Jogeix : chronique album « Meanwhile in New Orleans » (2021, Enghard Media)

Gaby Jogeix est un musicien autodidacte d’origine française et espagnole, né à Bilbao, maintenant basé à Madrid. Il a été fortement influencé par des musiciens tels qu’Elmore James, Laverne Baker, B.B. King, Elvis, Ray Charles, Albert Collins, Derek Trucks et Doyle Bramhall II, entre autres. Il a également découvert la guitare lap steel : « Les sons que la lap steel transmet sont les plus proches de la voix humaine que l’on puisse trouver. C’est ce qui m’a fasciné et pourquoi j’ai continué à travailler sur sa technique. »

« Meanwhile in New Orleans » est le quatrième album studio de cet artiste. Il n’a absolument rien à envier aux meilleures productions du genre, qu’elles soient américaines ou bien britanniques, tellement il sonne « vrai ». Il faut dire qu’à l’écoute on comprend très vite qu’il a été particulièrement peaufiné par ce guitariste/chanteur particulièrement inspiré et créatif, que ce soit dans l’écriture des morceaux, mais également dans leur mise en place.

L’un des points forts de ce disque est son éclectisme structurel de composition. « Meanwhile in New Orleans » n’est pas un disque de Blues « classique », même si on  y retrouve des racines de cette musique. Il dépasse largement ce genre et ce cadre pour offrir un panel particulièrement diversifié de sons et d’ambiances. Les 12 titres évoluent chacun de leur côté en toute liberté, avec des ambiances et des sonorités renouvelées et particulières. C’est l’un des charmes de cet album, absolument pas monolithique.

On baigne, au fil des titres, dans des atmosphères différentes : Rock Garage (Fair Green), Ballade Rock (Got A Baby Coming), Funky/Crooner (The Other Side), South Slide Groovy (In My Dying Hour), West Coast (Shine On You), Rock/Rockabily (Feel Like Making Love), Gospel (I’ll Get Back Again), etc.

Cet album se conclue avec un morceau particulièrement réussi, « Keep Your Lamps », très Southern Blues, accompagné par une lap steel, des chœurs, des claquements de mains, et par une ligne de basse qui chapeaute l’ensemble, aussi simple qu’efficace !

Gaby Jogeix, c’est une belle voix, claire, un peu crooner par moments, très rocker à d’autres, au timbre et aux intonations personnelles prononcés. C’est aussi un guitariste qui manie son instrument avec justesse, rigueur et sans ostentation, avec des sons brillants ou avec un peu d’overdrive. C’est surtout un remarquable compositeur qui nous propose 12 titres plus réussis  les uns que les autres ! 18/20

Track-listing : 01. Right Way To Love You / 02. Fair Green / 03. Got A Baby Coming / 04. The Other Side / 05. In My Dying Hour / 06. Shine On You / 07. Feel Like Making Love / 08. The Moon Is Here / 09. I’m Gonna Get There / 10. Preaching / 11. I’ll Get Back Again / 12. Keep Your Lamps

Line-up : Gaby Jogeix (chant, guitare), Eddie Christmas (batterie), Kennan Shaw (basse), Tom Worrell (piano, claviers), voix de Dana Abbot et Jamey Saint Pierre

https://www.facebook.com/gabyjogeix/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.